Actualités Témoignage L'affacturage vu par une société numérique

Témoignages

L'affacturage vu par une société numérique

INTERVIEW DE LUC D'URSO - CEO chez Atempo-Wooxo Group Découvrez le témoignage du Groupe ATEMPO-WOOXO, société spécialisée dans la protection du patrimoine numérique professionnel et client de Factofrance.

Dites-nous en plus à propos de la société WOOXO-ATEMPO ?
L. D'Urso : Le groupe Atempo-Wooxo est une société spécialisée dans la protection du patrimoine numérique professionnel. C'est un groupe constitué de deux entités distinctes et juxtaposées parfaitement complémentaires. La première s'appelle donc Wooxo et est spécialisée sur le marché des TPE-PME. Nous offrons des solutions complètes de protection du patrimoine numérique professionnel. La deuxième Atempo est dédiée aux grands groupes et aux multinationales avec des solutions spécialisées pour protéger, mouvementer et synchroniser de la donnée.
Quels sont vos principaux défis ?
L. D'Urso : Les principaux défis de l'entreprise sont essentiellement de répondre aujourd'hui et d'être capable de répondre aux attentes des entreprises en matière de cybersécurité. On est un acteur de la cybersécurité française, on fait partie de l'association Hexatrust qui est la filière de cybersécurité française. A ce titre, on se doit d'être à la hauteur des enjeux. Il faut savoir que la cyber-malveillance est galopante, les attaques sont de plus en plus nombreuses et sophistiquées. Donc on a un premier défi sur le plan technique qui est d'être capable de répondre aux attentes en matière de protection. Le deuxième est plutôt d'ordre commercial, c'est de réussir à proposer au plus grand nombre nos solutions, c'est-à-dire avoir une taille critique, a minima paneuropéenne et si possible d'exister sur l'échiquier mondial.
Quel est le rôle de l'affacturage dans votre stratégie de croissance ?
L. D'Urso : Le secteur sur lequel on opère est un secteur très gourmand en termes d'investissement. On avait à cœur de sécuriser notre trésorerie et également d'accélérer les flux de trésorerie c'est-à-dire de pouvoir réinvestir avant les délais contractuels de paiement de nos clients c'est-à-dire de pouvoir disposer du cash pour pouvoir investir rapidement. Ce financement rapide nous permet de financer notre besoin en fonds de roulement.
Comment qualifieriez-vous vos relations avec Factofrance ?
L. D'Urso : Dans l'offre de Factofrance, ce qui nous a séduit par rapport aux offres concurrentes, en premier les hommes donc les personnes que l'on a rencontrées, qui se sont intéressées à notre activité. Ça nous paraissait essentiel d'avoir des personnes qui comprennent notre activité donc à partir du moment où les gens comprennent ce que l'on fait, ils comprennent nos besoins et nous proposent des solutions adaptées dans le calendrier qui est le nôtre, notamment en matière de déploiement à l'international, ce qui était extrêmement important.

Sélectionné pour vous